Ilanit Illouz 




News
Works
    Petra
    Les dolines
    Le goudron et la rivière
Exhibition views
     Parc Culturel de Rentilly
Texts
    Muriel Enjalran
    Emilie Notéris
Books

Bio
Contact

Les dolines
Expérimenter et produire à partir d’un corpus d’images réalisées dans le désert du judée.

En 2016, j’ai reçu l’aide à la création de la FNAGP (Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques) ce qui m’a permis de partir dans le désert du Judée de réaliser un premier corpus d’images.

L’ensemble des photographies ci-jointes est le résultat d’un travail spécifique, un travail plastique au long cours.

J’ai investi une zone à la lisière d’Israël et de la Cisjordanie la mer Morte constituant une frontière naturelle entre trois pays (Pales- tine, Israël, Jordanie). Deux pays surexploitent ce lieu quand un autre y vit sans avoir le droit d’en exploiter les ressources natu- relles. Cela a pour conséquence la creéation de « dolines », des trous qui s’ouvrent dans le sol à mesure que la Mer Morte se retire. Ce bassin aquatique, dont l’altitude est la plus basse du globe, s’asseèche inexorablement. La multiplication des cratères en est l’un des symptômes les plus alarmants. En reculant, l’eau laisse derrière elle un terrain truffé de poches de sel. Au contact de l’eau douce, celles-ci peuvent s’effondrer brusquement, avalant tout ce qui se trouve à la surface. Ce territoire, fascinant par plusieurs aspects, devient une véritable métaphore de la mémoire et laisse place à la réflexion sans que jamais une réponse ne soit imposée.

Au cours de mes recherches, je découvre que les premiers gisements de bitume sont apparus dans la région de la mer Morte, celle-ci fournissant d’importantes quantités d’asphalte. Les peuples de l’Antiquité l’employérent pour des usages divers : l’étanchéité des bateaux et des canalisations, la confection de cosmétiques, la conservation des momies, la fabrication de mortier pour les construc- tions, de combustibles, de produits médicinaux, etc.

Niépce emploie également, pour ses recherches, une résine d’origine minérale : l’asphalte, ou bitume de Judée. Il montre que, sous l’action de la lumière, cette résine devient insoluble dans ses solvants habituels. A partir de 1822, il réussit à reproduire des dessins placés en contact avec des supports enduits de bitume (plaques de verre, pierres calcaires puis plaques de cuivre ou d’étain). Il utilise ensuite la technique des eaux-fortes pour graver à l’acide les images obtenues, les imprimer sur papier. Ce principe demeurera, pen- dant longtemps, la base de la photogravure employée pour imprimer photos et documents graphiques.







Sel





Sédiments prémitifs






Les vagues








Végétal









Grotte






Delta